Littérature comparée

juin 8th, 2010 Posted in – Travaux en cours | Commentaires fermés

Sandra CHEILAN, Poétique de l’intime dans l’oeuvre de Proust, Woolf et Pessoa.

Dir.: Karen Haddad-Wotling (Paris X). 1ère inscription: sept. 2009.

Thèse soutenue en 2013.

À une époque d’entre-deux, la crise des valeurs traditionnelles et celle de l’identité vont de pair avec l’avènement d’une poétique de l’intime chez Marcel Proust, Virginia Woolf et Fernando Pessoa. Ces trois auteurs remettent en question l’appréhension traditionnelle du sujet. Après avoir défini la notion d’intime, il s’agira de  s’intéresser à la représentation de l’intériorité et de la subjectivité  (la mise en place d’un chronotope intime, ou la poétisation du quotidien par exemple) et à ses conséquences épistémologiques (nouvelle définition de la notion de « sujet », refus d’une vérité dogmatique et univoque). Cette exploration du « moi », qui se révèle multiple, et de l’ « espace du dedans » a des répercussions esthétiques : elle mène à l’invention d’une forme nouvelle d’écriture, apte à rendre compte de l’intime (une « âme-écriture »? une écriture plurielle ?) et à un décloisonnement des genres. Il faudra donc analyser les moyens poétiques mis en œuvre dans cette écriture de l’intime.