Journée d’études – vendredi 25 octobre 2013

fév 5th, 2013 Posted in - Colloques SEW | Commentaires fermés

OUTLANDING WOOLF

vendredi 25 octobre 2013, à l’Institut Catholique de Paris


Programme de la journée ici:  Outlanding Woolf_Progr

Texte de cadrage:

Comment définir les études woolfiennes ? Comment est-ce qu’elles nous définissent ? Qui est cette Virginia Woolf qui revient sous nos plumes ? Qu’est-ce qui lui revient ?

Il est proposé de réfléchir sur l’intérêt d’aborder Virginia Woolf depuis « l’étranger », depuis l’étrangeté telle qu’elle nous la donne à entendre et à lire tant dans sa pensée sur la lecture et la traduction des littératures étrangères que dans sa (con)figuration romanesque de l’étrangeté, ainsi que dans son écoute de lectrice et d’écrivain de la langue anglaise dans toute son étrangeté native. Aborder Woolf depuis l’étranger serait aussi la lire par le prisme d’une autre langue, écriture, discipline, ou esthétique, depuis ces déplacements de genre et dislocations de lieu qui creusent déjà son écriture. Ce serait déceler la recherche d’appartenance et le mouvement qui la déplace, cette tension entre le désir d’ancrage dans une langue et terre d’origine et l’appel de l’étranger, ou du cosmopolitisme moderniste, qui informe sa construction d’un Common ground de la littérature. Ce serait s’adresser à la conscience woolfienne d’une notion d’Englishness immémoriale et infra-scripturale qui habite l’essai « Anon » et l’impossible imaginaire d’un originaire universel qui inspire « On Not Knowing Greek ». Aussi se propose-t-on de réfléchir à la question des survivances woolfiennes, et de leur vie en terre étrangère.

English version here: Outlanding_Call for papers

*

Livre d’artiste: Les Vagues

fév 5th, 2013 Posted in WOOLF AUTREMENT: sur scène et dans les médias | Commentaires fermés

Parution d’un livre d’artiste composé de fragments du play-poem de Virginia Woolf  « Les vagues ».

Les illustrations du livre sont les peintures d’Irène Boisaubert, peintre et graveur.

Il s’agit d’un livre bilingue anglais-français.

C’est un livre « rare et précieux »: rare car tiré à très peu d’exemplaires (20 exemplaires pour ce livre) ;
précieux car imprimé sur un papier de très bonne qualité avec un procédé d’impression (l’impression numérique à jets d’encre pigmentaire) qui offre une qualité de reproduction très fidèle.

Irène Boisaubert expose le livre et les peintures du livre dans la librairie « Les Argonautes », 74 rue de Seine, 75006 Paris, du 22 janvier au 15 février 2013 (horaires: les mardis, mercredis et vendredis de 10h à 12h et de 14h30 à 18h).

Pour découvrir les images du livre, vous pouvez consulter le site internet d’Irène Boisaubert  :  http://www.ireneboisaubert.com/